Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 décembre 2014 7 28 /12 /décembre /2014 22:09

 

      covers.jpg

 

 

 

Quatrième de Couverture :

La très belle Jillian Saint-Clair se destine au cloître. Elle n'aime qu'un seul homme, Grimm Roderick, qui l'a toujours ignorée. Impatient de marier sa fille, Gibraltar Saint-Clair décide d'inviter au château trois soupirants : le noble Quinn, le cynique Ramsay, et Grimm. Mortifiée que ce dernier l'ait de nouveau rejetée, Jillian décide de le rendre fou de jalousie. Elle ignore que Grimm est un Berserker, un guerrier légendaire d'une force surhumaine, mais pas tout à fait humain.

 

 

 

Mon Avis : 


Grimm, jeune enfant, témoin d’une trop grande violence fait le voeu de devenir Berserker, sorte de surhomme aux sens totalement aiguisés. Il se replit sur lui-même, vit comme un sauvage dans les premiers temps, car le Berserker contient aussi une part de bête.
Mais, lorsque le clan Saint-Clair le rappelle avec pour seul message : Viens pour Jillian, il rapplique sans hésiter. C’est la jeune femme qu’il aime, même s’il ne peut la faire sienne (redit : à cause de la violence du Berserker mais aussi d’une tare dégénérative). 
Arrivé au domaine, il se rend compte qu’il a été fait venir, non pas pour protéger le clan, mais pour courtiser la belle, avec deux autres prétendants. 
S’ensuit le jeu du chat et de la souris entre nos deux héros, qui je vous le donne en mille, finissent ensemble, évidement. 
Dans l’ensemble, l’histoire est agréable à lire, j’aime toujours autant la plume de l’auteure.
Et, je dois bien avouer que j’ai un petit faible pour les Highlanders. 

Extraits :

« Dès l'instant où elle ouvrit les yeux le lendemain matin, Jillian commença à paniquer. Grimm était-il parti, à cause des choses affreuses qu'elle lui avait dites ?
Et alors ? susurra une voix en elle. N'est-ce pas ce que tu voulais ? »

*****

« Elle avait lu dans son regard sombre qu'il la désirait. Davantage encore, elle avait compris qu'il éprouvait pour elle des sentiments profonds, faisant tout ce qui était en son pouvoir pour les nier. C'était une base suffisamment solide pour lui donner de l'espoir. Il ne lui venait pas à l'esprit - pas une seule seconde - de se demander si cet homme valait la peine qu'elle fasse l'effort de briser sa carapace. Elle était persuadée que c'était le cas. Aucun être humain ne pouvait se prévaloir d'être parfait. Certains étaient si marqués par les épreuves qu'ils avaient besoin de beaucoup d'amour pour guérir. Et parfois, les plus marqués par l'existence avaient davantage à offrir parce qu'ils connaissaient la valeur de la tendresse. Elle était décidée à devenir le soleil qui darderait ses rayons inlassablement sur lui, pour l'inciter à enlever le manteau d'indifférence qu'il portait depuis  « des années, et pour qu'il puisse avancer librement dans l'existence.
Elle se sentait tellement excitée à cette perspective qu'elle frissonna d'impatience.
— Vous avez froid, lass ? s'inquiéta Hatchard.
— Froid ? répéta-t-elle sans comprendre.
— Vous venez de frissonner.
— Oh ! Par pitié, Hatchard ! s'emporta Kaley. C'était un frisson de rêverie. Tu ne sais donc pas faire la différence ? »

 Ma Note : 

Partager cet article

Published by Just-Love-Books - dans Bit-Lit et ses Dérivés
commenter cet article
27 décembre 2014 6 27 /12 /décembre /2014 22:09

 

divergente-3239883.jpg

 

Quatrième de Couverture :

Différente. Déterminée. Dangereuse.

Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions. À 16 ans elle doit choisir sa nouvelle appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d'aptitudes n'est pas concluant. Elle est divergente. Ce secret peut la sauver... ou la tuer.

 

 

 

Mon Avis :


Agréable, se laisse lire, écriture un peu légère au début, mais hâte de découvrir la suite. 

On découvre Béatrice qui appartient à la faction des Altruistes. Sauf qu’elle ne se sent pas Altruiste du tout. Elle attend les tests qui lui permettront de choisir sa nouvelle faction : Altruistes, Fraternels, Audacieux, Sincères ou Érudits.
Sauf que les tests dérapent, mais Béatrice est courageuse et choisit d’intégrer les Audacieux. L’initiation dans cette faction est dure, brutale. Mais pas assez à mon goût par rapport à d’autres lectures précédentes (Le Prix de la Magie, Kathleen Duey).
Là-bas, elle se fait des alliés et bien évidemment des ennemis. On découvre aussi vite qui est Quatre et on sait qu’il va y avoir une histoire entre ces deux-là, c’est du tout vu. N’empêche que comme toujours, je suis sous le charme de notre héros masculin : il est beau, a des valeurs, est attachant mais reste ferme pour Tris, afin qu’elle réussisse l’initiation. 
Au final, petite surprise, on découvre qu’elle termine première des recrues et on sait ce que trame les factions corrompues pour prendre le pouvoir. Pourquoi sont craints les Divergents.
Le tome se finit joliment, sans grande bataille, mais quand même un tas d’émotions pour Tris qui grandit un peu plus. 
Comme toujours, on attend le second tome pour que les impressions se confirment et pour suivre nos jeunes protagonistes. 


Ma Note : 

Partager cet article

Published by Just-Love-Books - dans Jeunesse
commenter cet article
26 décembre 2014 5 26 /12 /décembre /2014 21:35

 

covers.jpg

 

 

Quatrième de Couverture :

Jason a besoin de moi, pas comme chasseuse de vampires, marshal fédéral ou nécromancienne,mais en tant qu'amie. Pendant quelques jours, il voudrait mettre de coté sa nature de loup-garou et avoir l'air d'un type normal dans une relation de couple normale, le temps de faire ses adieux à son père mourant. Dans sa petite ville natale de Caroline du Nord, ça ne devrait pas être trop dur de garder notre identité secrète... Depuis le temps, je devrais pourtant savoir que rien ne se passe jamais comme prévu.

 

 


Mon Avis :

La série est en perte de vitesse depuis quelques tomes déjà.
Ici, on se recentre sur Jason
Le tome, bien qu’agréable me déçoit un peu : Jason devient pour nous un peu plus qu’un ami, il a moins ce côté agaçant que je lui trouvais, il n’en reste pas moins que ce tome est assez fade.
Il manque encore un peu d’action, ce qui faisait tout le charme des premiers tomes qui m'ont séduite. Le gros défaut ? Par pitié, moins de scènes d’ardeur. on n’en peut plus, on en veut moins. J’aimerais plus de méchants et de coups de browning moi ! J’ai hâte d’en savoir plus sur Marmée, que va-t-il se passer avec la mère de tous ? Voilà, le gros point intéressant de la saga !

Ma Note :


Partager cet article

Published by Just-Love-Books - dans Bit-Lit et ses Dérivés
commenter cet article
26 décembre 2014 5 26 /12 /décembre /2014 21:28

 

covers.jpg

 

 

Quatrième de Couverture :

 

Un désir insatiable. Une séduction interminable. Une caresse qui n'est qu'un début.

Il la regarde depuis l'autre côté de la boîte de nuit surpeuplée, un sensuel inconnu aux cheveux noir qui éveille en Gabrielle ses fantasmes les plus secrets. Mais ni cette nuit, ni cet homme ne sont ce qu'ils semblent être. Car quand Gabrielle est témoin d'un meurtre en sortant de la boîte, la réalité se transforme en quelque chose de sombre et mortel. A cet instant bouleversant, elle est propulsée dans un royaume dont elle n'aurait jamais soupçonné l'existence... un royaume où les vampires se cachent dans la pénombre et où une guerre du sang couve.

Lucan Thorne méprise la violence que véhicule son frère sans foi ni loi. Lui-même vampire, Lucan est un guerrier de la Lignée qui a juré de protéger les siens, et les humains qui vivent involontairement avec eux, de la menace croissante des rebelles. Lucan ne peut pas prendre le risque de se lier à une humaine, mais quand Gabrielle devient la cible de ses ennemis, il n'a pas d'autre choix que de l'entraîner dans le sombre monde qu'il dirige.

Là, dans les bras du formidable leader de la Lignée, Gabrielle va se retrouver confrontée à une extraordinaire destinée pleine de dangers, de séduction et de plaisirs obscurs ...

 

Mon Avis :


Sympathique à lire, quoique l’écriture, ni le scénario ne m’ont transcendée. J’aime pour le côté méchant des vampires, et le côté maladie dégénérative à supporter. C’est agréable d’avoir des visions différentes des vampires.

Mais sur le fond, cette saga là ressemble à pas mal d’autres : jeune femme sans homme, découvre vampires qu’elle hait mais apprend à les aimer. 

 

 

Extraits :


Il s’écarta du lit comme touché par le feu, et cracha dans le noir un juron furieux. La faim continuait de le tenailler alors même qu’il mesurait les conséquences que son geste aurait entraînées pour eux deux.
Gabrielle Maxwell était une Compagne de sang, une humaine pourvue d’un sang particulier et de propriétés génétiques complémentaires à celles de son espèce. Elle et le petit nombre de ses semblables étaient considérées comme des reines parmi les autres femelles humaines.
Pour la race de Lucan, composée exclusivement de mâles, cette femme était chérie telle une déesse, donneuse de vie destinée à s’unir par le sang et à porter la progéniture d’une nouvelle génération de vampires.
Et, dans son désir imprudent de la goûter, Lucan avait failli la faire sienne. 

Ma Note :

Partager cet article

Published by Just-Love-Books - dans Bit-Lit et ses Dérivés
commenter cet article
26 décembre 2014 5 26 /12 /décembre /2014 21:20

 

covers.jpg

 

 

Quatrième de Couverture :


Les temps sont durs pour Merit, toute fraiche vampire. Depuis que les métamorphes ont annoncé leur existence au monde, les humains se sont regroupés contre les êtres surnaturels... et ils campent devant la Maison Cadogan avec des banderoles de protestation qui pourraient se transformer en fourches à tout moment. A l'intérieur, les choses entre Merit et son maître, Ethan Sullivan, le briseur de cœurs aux yeux verts, sont ... intenses. C'est alors que le maire de Chicago demande à Merit et Ethan de participer à un rendez-vous clandestin et leur fait part d'une violente attaque de vampires où trois femmes ont disparu. Le message est simple : faites le ménage dans vos rangs. Ou alors...

Merit doit résoudre ce crime mais ça n'est pas évident quand elle ne sait pas qui est vraiment de son côté. Elle demande secrètement une faveur à quelqu'un de grand, sombre et faisant partie d'un groupuscule de vampires qui pourrait avoir des informations sur l'attaque. Merit se retrouve rapidement au cœur de la grisante société surnaturelle de Chicago... un monde plein de vampires qui semblent prêts à répondre aux pires craintes des protestants humains. Un monde dans lequel elle va découvrir qu'on ne peut pas être un vampire sans avoir de sang sur les mains...

 

 

Mon Avis :


J'ai encore été emportée par le scénario. 

Mais, dans ce tome ci, la fin est : Brutale. Violente. Je crois que je suis encore sous le choc.

J'arrête la saga pour l'instant ...

 


Extraits :

« — Je ne suis pas certain d’être prêt à rentrer à la Maison. Je ne dis pas que je préférerais me trouver à Creeley Creek, bien entendu, mais tant que je ne serai pas à Hyde Park, cette situation ne me paraîtra pas tout à fait réelle. (Il se tourna vers moi.) Est-ce que tu vois ce que je veux dire ?
Seul un Maître vampire de quatre cents ans pouvait se demander si une ancienne étudiante était capable de comprendre le concept de procrastination.
—Bien sûr. Les humains ont toujours tendance à tout remettre à plus tard.
— Je ne crois pas que ce soit spécifique aux humains. Et d’ailleurs, je ne remets pas vraiment à plus tard. (Il me regarda de nouveau en tournant la clé de contact.) Contrairement à toi.
—Comment ça ?
Il esquissa un petit sourire taquin.
— Tu repousses notre destin inéluctable.
— A ton avis, que signifie « inéluctable » quand on est immortel ? »


*****

« Elle garda le silence quelques instants, puis finit par hocher la tête.
— C’est ce que j’avais besoin d’entendre.
— C’est pour ça que tu m’adores.
—Pour ça, et aussi parce que tu chausses la même pointure que moi.
Elle pivota et leva le genou afin de poser son pied sur la banquette. Elle portait des Puma série limitée vert citron…
L’une des paires de chaussures que j’avais laissées chez elle quand j’avais déménagé à Cadogan.
— Mais c’est…
— … super confortable !.termina Mallory.
—Mallory Delancey Carmichael. »


*****

« — Tu peux toujours essayer de t’enfuir. Même à l’autre bout de la terre, je te retrouverai.
— Ethan…
— Non. Je serai toujours près de toi. (Il me souleva le menton afin de m’obliger à le regarder dans les yeux.) Fais ce que tu as à faire. Apprends à être un vampire, le soldat que tu es capable de devenir, mais considère la possibilité que j’aie commis une erreur que je regrette. Sache que j’essaierai de te convaincre de me donner une autre chance jusqu’à ce que la Terre arrête de tourner.
Il se pencha et pressa ses lèvres sur mon front. Je ne pus empêcher mon cœur de fondre tandis que mon esprit, plus rationnel, demeurait suspicieux.
— Personne n’a jamais dit que l’amour était simple, Sentinelle.
La seconde d’après, il avait disparu. Interdite, je restai quelques instants immobile, le regard rivé sur la porte close.
Comment étais-je censée réagir à ça ? »

Ma Note :


Partager cet article

Published by Just-Love-Books - dans Bit-Lit et ses Dérivés
commenter cet article
26 décembre 2014 5 26 /12 /décembre /2014 21:15

covers.jpg

 

 

 

Quatrième de Couverture :

 

Mon nouveau job : garde du corps d'un alpha, Gabriel Keene, l'organisateur d'une convention qui rassemble les quatre Meutes du continent, ici, à Chicago. Je suis censée le protéger et l'espionner pour le compte d'Ethan. Point positif : pour me préparer, ce dernier m'offre des entraînements plutôt chauds. Une fois sur le terrain, tout se complique. Quelqu'un cherche à tuer Gabriel. Métamorphe ou non, quand on me confie une mission, je fais tout pour la mener à bien. Et sur ce coup-là, je vais avoir besoin d'aide. Mais la tension monte entre les surnats...

 

 

Mon Avis :

Je suis sous le charme et j'ai du mal à ne pas dévorer tous les tomes à la suite !

 

 

Extraits :

 

« Puis il se tint nu devant moi, cet homme qui avait été témoin de l’effondrement de plusieurs empires et avait accumulé des connaissances que les humains ne seraient jamais capables d’égaler. La vue de cet homme nu – ce vampire qui avait été mon pire ennemi, et mon désir le plus violent – chassa toute pensée rationnelle de mon cerveau. Dès les premières secondes qui avaient suivi ma transformation en vampire, le monde avait vacillé sur son axe. Il était devenu plus brillant, plus vif, plus tout. »

*****

« —Ils veulent que nous les voyions dans leur habitat naturel, si l’on peut dire. Je suppose qu’ils attendent la même chose de nous.
—Donc Armani pour toi ?
Il désigna son pantalon de costume et sa chemise.
—Et un jean pour toi, je suppose ?
—Mais bien sûr. Les occasions de pouvoir porter du jean au bureau ne se présentent pas si souvent dans la Maison Cadogan.
Ethan rit de nouveau en se redressant et prit une veste noire sur un valet.
—Ouais, j’ai entendu dire que le Maître était un vrai tyran.
Il avait vraiment de bons côtés.»

 

Ma Note :

 

 


Partager cet article

Published by Just-Love-Books - dans Bit-Lit et ses Dérivés
commenter cet article
26 décembre 2014 5 26 /12 /décembre /2014 21:08

 

covers.jpg

 

 

Quatrième de Couverture :

 

Des vampires À Chicago ?
En apprenant ça, les citoyens auraient dû partir en chasse… eh bien, pas du tout ! Nous sommes devenus des stars et nous devons tenir à distance les paparazzis, presque si redoutables que les pieux et les crucifix. Mais ce fragile équilibre risque d’être rompu à cause d’un journaliste décidé à révéler l’existence des raves, ces orgies où les vampires regroupent les humains comme du bétail avant de s’offrir une petite beuverie.
C’est pourquoi Ethan Sullivan, mon Maître, me demande de renouer avec ma famille afin de faciliter les interactions entre humains et vampires. Mais quelqu’un ne voit pas ça d’un très bon oeil. Quelqu’un qui nourrit une vieille rancune…

 

 

 

Mon Avis : 

 

Sublime, tout aussi génial.

 

 

 

Extraits : 

 

« Et voilà, je suis une vampire coincée qui prête serment d’allégeance à un seigneur que je ne peux pas supporter. Et il se trouve que tu es une sorte de sorcière en sommeil capable de provoquer des événements rien qu’en les souhaitant. Nous incarnons les deux extrêmes du libre arbitre : je n’en ai pas du tout, et tu en as trop.
Elle me dévisagea, cligna des yeux puis porta la main à sa poitrine.
— Ne prends pas mal ce que je vais te dire, Merit, mais tu es vraiment dingo.»

Ma note :

Partager cet article

Published by Just-Love-Books - dans Bit-Lit et ses Dérivés
commenter cet article
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 21:02

 

http://www.images-booknode.com/book_cover/195/les-vampires-de-chicago,-tome-1---certaines-mettent-les-dents-194651-250-400.jpg

 

 

Quatrième de Couverture : 

Ils m’ont tuée. Ils m’ont soignée. Ils m’ont changée.
Les vampires de Chicago ont décidé de révéler leur existence et ont fait de moi l’une des leurs. Certes, ma vie d’étudiante n’était pas très excitante, mais elle me convenait.
Maintenant je dois apprendre à maîtriser mes pouvoirs naissants sans pour autant jurer fidélité à Ethan Sullivan, le Maître de mon clan. D’accord, il m’a sauvé la vie, mais c’est quand même à cause de lui si je suis allergique au soleil ! S’il croit que je vais fondre sous prétexte qu’il a des siècles d’expérience en matière de séduction… 
J’ai plus urgent : un tueur a une dent contre moi. Ça va saigner !

 

 


Mon avis :


Livre riche en intrigue, personnages, quelques rebondissements. 
Ici, on retrouve Merit, Merit Merit, car je ne connais pas son prénom, jeune étudiante, d’une prestigieuse famille qui, un soir ( au tout début du tome) se fait attaquer par un vampire et presque laissée pour morte. Mais, miracle, Ethan, grand maître vampire, chef d’une des maisons de Chicago se trouve sur les lieux du crime et décide de la vampiriser. 
Tout le noeud de l’histoire se trouve là, elle ne voulait pas, aurait aimé qu’on lui demande son avis avant de la transformer. Lui, se montre plutôt en généreux sauveteur, de lui accorder une seconde chance, et elle, finit par y voir l’occasion de mener une nouvelle vie, comme elle l’entend, aux ordres et services de la maison Cadogan. Mais la coïncidence est assez grosse : quelle était la probabilité qu'il se trouve à cet endroit précis, à ce moment précis ? Le doute germe dans mon esprit et celui de Merit. Peut-être finira-t-elle par se retourner contre son nouveau maître, qui sait ?!
L’intrigue est légère, je m’attendais à une véritable intrigue policière mais elle se termine bien, et je n’ai pas senti de longueurs dans le livre, c’est dire si j’ai été happée ! Je le recommande fortement du coup. On évolue avec Merit, et ses quelques amis, originaux et attachants, que sont Mallory, sa coloc, son mec Sexy Bell, Jeff le jeune métamorphe, Lindsey sa camarade vampire mais aussi son attachant grand-père. Côté coeur, on a Ethan, pour qui elle ressent une certaine attirance physique, mais qu’elle aimerait bien égorger et Morgan, vampire d’une maison adverse, mais qui m’a bien intriguée !


Extraits : 

 

« —Bien. (Il m’invita à sortir d’un geste de la main.) Il te reste encore cinq jours avant la Recommandation.

 

Tu trouveras dans le Canon tout ce que tu dois savoir sur les serments, la cérémonie et la manière dont je t’appellerai à servir. Prépare-toi.

 

Après un nouveau hochement de tête, je descendis vers l’allée.

 

— Et fais quelque chose pour ton look, m’ordonna- t-il juste avant de refermer la lourde porte en chêne derrière moi. »

 

*****

« Malheureusement, même la combative vampire Merit craignait d’être rejetée. Je me tenais sur le perron étroit de la maison, incapable de frapper à la porte, quand elle s’ouvrit dans un grincement. Mon grand-père jeta un coup d œil à travers la moustiquaire en aluminium.
—Ben alors, tu en as mis du temps à venir parler à ton papi !
Des larmes – de doute, de soulagement et d’amour – se déversèrent aussitôt. Je haussai les épaules d’un air penaud.
—Oh, Seigneur, mon bébé. Ne commence pas.
Il retint la moustiquaire avec son pied et m’ouvrit les bras. Je me blottis contre lui et le serrai fort. Il toussa. »

*****

« Puis il sortit deux canettes, en ouvrit une puis me tendit l’autre pendant qu’il sirotait la sienne, une hanche appuyée contre le placard.
—Merci de penser à moi, dis-je d’un ton sec en acceptant la boisson avant de le rejoindre au comptoir. On ne vous nourrit pas à la Maison Navarre ?
Il se coupa deux bonnes tranches de pain puis entreprit de trancher la tomate.
—Ils nous servent un gruau entre les séances d’endoctrinement et les films de propagande. Après ça, on a droit à une bonne marche dans la propriété en récitant des sonnets en hommage à la beauté de Célina.»

*****

« —Ce soir, douze vampires prêteront serment d’allégeance à la Maison Cadogan, à moi, et à vous. Ils nous rejoindront, travailleront pour nous, riront avec nous, aimeront avec nous et, si nécessaire, combattront à nos côtés.
Ethan marqua une pause et avança encore.
— Mes amis, mes vassaux, êtes-vous d’accord ?
Leur action fut la plus éloquente des réponses. D’un même mouvement, les vampires à nos côtés pivotèrent pour nous faire face. Puis, presque tous en même temps, le visage grave, ils tombèrent à genoux devant nous. Mis à part le groupe de vampires sur l’estrade, nous étions les seuls encore debout. Ils nous offraient leur camaraderie et, à Ethan, leur consentement et leur foi.
J’en eus la chair de poule des pieds à la tête.
C’était une leçon d’humilité étonnante et bouleversante que d’assister à ce spectacle, de voir cette centaine de vampires prostrés devant moi, de savoir que je faisais partie de ça, partie d’eux. La nervosité fit place à une sorte de profonde compréhension : j’étais devenue quelque chose de différent, d’historique.
Quelque chose de plus. »

*****

« — J’essaie de dormir.
On m’arracha l’oreiller et on me colla un téléphone portable contre l’oreille juste à temps pour que j’entende hurler :
— Bouge ton cul, Sentinelle, et ramène-toi à la Maison ! Je ne sais pas à quel boulot pépère tu t’attendais mais, chez nous, on mérite notre paie. Je te donne quinze minutes.
Soudain réveillée et comprenant qui était au téléphone, j’arrachai le portable de la main de Mallory et me débattis avec mes couvertures pour me redresser.
— Luc ? Je ne peux pas traverser la ville en un quart d’heure.
Un gloussement râpeux résonna à l’autre bout de la ligne.
— Alors apprends à voler, Fée Clochette, et ramène ton joli cul à la Maison. »
Extrait de: Chloe Neill. « Les Vampires de Chicago T1. » iBooks. 
« —Si tu n’étais pas déjà casé, je te draguerais.
Mallory gloussa.
— À qui de nous deux est-ce que tu t’adresses, ma puce ? me demanda-t-elle.
— Je crois qu’elle parlait au hot-dog, répondit Catcher en mâchonnant une frite. C’est étonnant qu’elle soit aussi menue, avec tout ce qu’elle mange. »

Ma note :

http://img.over-blog.com/26x23/3/92/24/85/coeur-plein-f.pnghttp://img.over-blog.com/26x23/3/92/24/85/coeur-plein-f.pnghttp://img.over-blog.com/26x23/3/92/24/85/coeur-plein-f.pnghttp://img.over-blog.com/26x23/3/92/24/85/coeur-plein-f.pnghttp://img.over-blog.com/26x23/3/92/24/85/coeur-plein-vide-f.png

 

 

 


Partager cet article

Published by Just-Love-Books - dans Bit-Lit et ses Dérivés
commenter cet article
28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 19:40

 

 

Couverture de Riley Jenson, Tome 6 : Baiser Fatal

 

 

Quatrième de Couverture :

 

Riley Jenson traque le mal d'une manière très personnelle. Son dernier cas : un tueur en série qui s'attaque aux prostituées de la haute société. L'affaire prend une tournure inquiétante quand un deuxième meurtrier commence lui aussi à semer des corps mutilés. Riley est assez douée pour attraper deux assassins d'un coup, mais voilà que l'un d'eux s'attaque à un proche de la jeune fille et qu'un vampire réapparaît dans sa vie. Son nom est Quinn et c'est le seul homme sur lequel Riley n'a absolument aucun contrôle...

 

 

 

 

Mon Avis :

Je préfère l'écriture de ce tome-ci, qui est beaucoup mieux.

Par contre, je n'ai pas été aussi happée que par les tomes précédents, donc on va dire que le scénario est moins réussi.J'ai même eu assez de mal avec l'enquête : intéressante mais pas haletante malheureusement !

 

 

 

Extraits


Durant plusieurs minutes je restai plantée là à le regarder, sans bouger, sans prononcer un mot, la peau brûlante et le cœur battant.

Puis il esquissa un sourire, si douloureusement tendre qu'un frisson me parcourut et qu'une flambée de désir tournoya autour de moi, prête à me consumer entièrement. 

 

*****

      J'arrivai à la maison au coucher du soleil. Et devant la porte de notre appartement, attendant mon retour : une rose.

Plutôt pas mal, comme remède à la fatigue.
Avec un sourire au bord des lèvres, j'entrai, balançai mes affaires et me laissai tomber sur le canapé pour lire la note.
"Je souhaiterais réellement tout reprendre à zéro, et t'inviter à dîner. Notre premier vrai rendez-vous. Pas de contraintes. Aucune attente. Juste toi et moi pour enfin apprendre à se connaître"



 

 

coeur-plein-fcoeur-plein-fcoeur-plein-fcoeur-plein-vide-fcoeur-vide-f

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Just-Love-Books - dans Bit-Lit et ses Dérivés
commenter cet article
26 septembre 2014 5 26 /09 /septembre /2014 13:22

Couverture de Chasseuse d'Aliens, Tome 1 : Fatal Rendez-Vous

 

 

Quatrième de Couverture :

Traqueuse d'aliens aux méthodes musclées, Mia Snow fait partie d'une brigade d'élite qui a pour vocation d'imposer la loi humaine aux hordes d'extraterrestres de tous poils débarqués à New Chicago. Pro du close-combat, Mia sait se faire respecter dans cet univers masculin où le sordide le dispute au macabre. Suite à un meurtre à l'étrange mise en scène, les soupçons se portent sur une Arcadienne, peut-être la pire des races aliens. Mia se met en chasse et croise bientôt la mute d'un immense guerrier arcadien à la chevelure de neige et aux pouvoirs déconcertants. Kiryn se joue d'elle mais cherche pourtant à l'aiguiller dans son enquête. Pourquoi ? Et surtout pourquoi éprouve-t-elle une attirance irrésistible pour cet ennemi ? Elle qu'on dit froide, voire insensible, aurait-elle finalement un cœur ?

 

 

Mon Avis : 

Mia est une jeune chasseuse d'aliens, et dirige l'équipe spéciale, l'AIR qui recherche et élimine les aliens. Elle déteste littéralement ces monstres, qui ont détruit sa vie.
Elle gère bien sa vie, et froidement son travail, jusqu'au jour où un meurtre lui fait rencontrer un mystérieux alien, Kiryn. Tour à tour, suspect, indic' ou complice, on ne sait pas vraiment qui est cet alien. En tout cas, Kiryn semble l'aider dans la recherche du coupable, surtout qu'il y voit un intérêt, car sa sœur est liée à l'homme qui a été assassiné. Pour obliger Mia a collaborer, Kiryn lui propose un échange, libérer sa sœur la vie de son ami, blessé à mort au combat
En bref, le livre est bon, j'ai bien aimé l'intrigue et tout ce qui y était lié. C'est bien écrit et on a plein de surprises et quelques rebondissements. La relation entre nos deux héros est pas mal. Bémol, parfois, j'ai trouvé que les sentiments de Mia étaient mal exploités, décrits.

 

 

Extraits : 

 

Dis-moi, susurre-t-il, comment se fait-il que tu ne laisses s'approcher de toi que des types comme ça ? Des mecs qui ne t'arrivent pas à la cheville ? Je ne peux pas croire que tu respectes ce genre d'homme.
A ces mots, une colère noire s'empare de moi. J'aime être aux commandes d'une relation - et alors ? J'aime que les choses se passent à ma façon, quand je le veux, où je le veux. Il m'arrive rarement de sortir avec un homme, mais quand je le fais, je choisis quelqu'un qui accepte mes conditions et ne réclame rien d'autre que ce que je suis prête à lui offrir. Et si j'étais un homme, Dallas serait en train de m'en féliciter à grands coups de claques viriles dans le dos au lieu de me chercher des poux dans la tête

*****

Tu en es sûre ?
— Certaine. Aussi certaine que deux et deux font quatre, et qu'une femme peut se débarrasser de cent kilos de graisse inutile en divorçant de son mari.
Dallas ne peut s'empêcher de rire, allégeant d'un coup l'atmosphère lugubre dans laquelle nous pataugeons depuis notre arrivée sur les lieux.
— Sacrée Mia ! s'exclame-t-il. Pas étonnant que tu sois toujours célibataire. Plus hargneuse que toi avec les hommes, ça n'existe pas.
La remarque pourrait me vexer, mais je la prends comme un compliment. Mon coéquipier me connaît bien. La hargne, je l'ai en moi et je l'entretiens à dessein. Je suis une femme qui fait un boulot d'homme, et le simple fait de porter un revolver au côté ne suffit pas à me rendre crédible aux yeux de mes collègues. 

 


coeur-plein-fcoeur-plein-fcoeur-plein-fcoeur-vide-fcoeur-vide-f

 

 

Partager cet article

Published by Just-Love-Books - dans Bit-Lit et ses Dérivés
commenter cet article

Just-Love-Books, Bouquins & Bibelots

  • : Le blog de Just-Love-Books
  • Le blog de Just-Love-Books
  • : Mes Petites Lectures =D Un blog où je partage mes lectures, surtout sur la bit-lit -ses dérivés- et la fantasy, mes impressions etc! Bref, ENJOY!
  • Contact

Près de Mon Oreiller...

 

 

 

Couverture de Zombie Thérapie, Tome 1 : Un Cerveau Pour Deux

 

 

 

Vous Recherchez ...?

Miam !

Il y a actuellement  

  personne(s) sur ce blog <3

mon-blog-se-nourrit-de-vos-commentaires-copie-1.jpg

Ce Que J'ai Fait Avant

Ma PAL

 

 

Que vais-je choisir ?!


 

Couverture de Femmes de l'autremonde, Tome 7 : Sacrifice

Couverture de Anita Blake, Tome 14 : Danse macabre

Couverture de L'épée de vérité, Tome 11 : L'ombre d'une inquisitrice